Flash Infos
  
Vignoble de Cognac : un couloir de grêle dévastateur Version imprimable
10 juin 2014

 photo.jpg

Dans la nuit du dimanche 8 juin au lundi 9, jour de la Pentecôte, un orage de grêle assorti de vents très forts a provoqué des dommages importants sur plusieurs milliers d'ha de vignes en Charentes. Parti de Saint Thomas / Saint Dizan du Gua, Lorignac, le couloir de grêle, d'une largeur de 5 / 6 kms, est remonté vers Saint Palais de Phiolon, Fléac sur Seugne *, Mazerolles, Saint Quaentin de Rançannes, Mosnac, Chadenac, Avy, Pons puis a gagné  Salignac, Echebrune, Celles, Coulonges, Gimeux, Ars en gagnant Cognac par Merpins. Il a poursuivi sa route vers Nercillac, Réparsac, Houlette, Courbillac, Sigogne, Mareuil, Sonneville, pour atteindre le nord de Rouillac (Anville, Montigné, Auge-Saint Médard, Gourville, Bonneville) pour finir vers Ruffec. Sur cette coulée, des parcelles de vignes sont détruites à 100 %, d'autres à des pourcentages divers (de 70 à à 10 %).

Sur Blanzac aussi

Le samedi 7 juin, un premier épisode de grêle avait touché la région de Blanzac, reprenant, à 200 mètres près, le tracé de 2009, avec, par contre, une amplitude moindre (couloir d'environ 2 kms). Sur les trois communes plus particulièrement touchées (Péreuil, Blanzac et Bécheresse), les dégâts sont intenses.

Sur l'ensemble de la région, plus de 3 000 ha pourraient être touchés à plus de 80 %.

* Communes touchées à plus de 80 %.

 
  
Proposition de rendement Cognac : 11,70 hl AP/ha Version imprimable
06 juin 2014

 vigne-fleurs-coquelicots-cognac-230503_pict0052.jpg

11,70 hl AP/ha...C'est la proposition de rendement annuel 2014 émise début juin par l'ODG Cognac (section du bnic). Un niveau équivalent à celui de 2013 (11,71 hl AP/ha).

Issu de l'outil de calcul interprofessionnel, le rendement 2014 immédiatement commercialisable intègre les deux mauvaises récoltes 2012 et 2013 mais aussi, comme l'an dernier, un certain coefficient de fluidité - volume légèrement supérieur à la demande - «pour éviter des tensions trop fortes sur les vins et eaux-de-vie 00».

Pour Stéphane Roy, secrétaire général du syndicat viticole UGVC, le rendement 2014 incarne «la confiance de la filière dans son avenir.». «Certes, dit-il, ce qui se passe en Chine est embêtant mais nous produisons pour le futur. Gardons-nous de suréagir.»  Surtout, il pointe la «dynamique qui s'installe dans le vignoble, manifestée par le renouvellement des plantations, l'entreplantation. Il ne faut surtout pas brider cette dynamique

Lire la suite...
 
FranceAgriMer 
Le Plan stratégique de la filière vitivinicole adopté Version imprimable
16 mai 2014

 p1070750.jpg

Le 14 mai dernier, le Conseil spécialisé vins et eaux-de-vie de FranceAgriMer a adopté le Plan stratégique de la filière vitivinicole. Une commande du Ministre de l'agriculture, Stéphane le Foll, qui avait demandé à plusieurs filières agricoles de se projeter à l'horizon des 25 prochaines années.Le rapport sera remis le 4 juin au ministre par Jérôme Despey, président du Conseil spécialisé.

Cela dit, l'étude est amputée d'une de ses composantes importantes, celle qui a trait à la gouvernance du potentiel de production. Le négoce souhaiterait que l'initiative revienne aux interprofessions, la viticulture qu'elle reste entre les mains des ODG (Organismes de défense et de gestion), autrement dit des syndicats viticoles, même si les interprofessions sont déjà consultées à travers les Conseils de bassins.
 

Lire la suite...
 
  
Cognac demande 8 000 ha de plantations nouvelles Version imprimable
24 avril 2014

 jeunes_plants.jpg

Lors du Comité de bassin Charentes-Cognac du 18 avril, la filière Cognac a demandé 8 000 ha de droits nouveaux, sur 7 ans. Cette demande s'inscrit dans le tour de table des régions viticoles organisée par FranceAgriMer pour préparer le passage de l'ancien au nouveau système de gestion des plantations nouvelles.

Pour le développement de sa zone plantée, la filière Cognac aimerait bien obtenir le feu des autorités françaises avant 2016, date du changement de régime. Question d'anticipation. Est-ce que ce sera possible  ?

Dans une conférence de presse tenue le 24 avril, le président du BNIC, Jean-Marc Morel parle d'un « développement maîtrisé et piloté du vignoble, tout en s'assurant d'une fluidité du marché au niveau de l'amont

Avec Jean-Bernard de Larquier, vice-président de l'interprofession, ils insistent beaucoup sur la notion de progressivité. Ainsi la durée de plantation envisagée porte sur 7 ans et, disent-ils « des indicateurs nous aiderons à piloter cette évolution ». En clair, pouvoir ralentir, stopper, freiner...

Promis  ! La région ne se signera pas à elle-même un chèque en blanc.

 

 
  
Le Paysan Vigneron a rejoint Facebook Version imprimable
26 mars 2014

 paysan-fb.jpg

Un bouton Facebook à gauche du site internet. Un signe ténu qui signfie que le journal à rejoint la communauté des réseaux sociaux. Un pas qui se devait d’être franchi après la création, il y a quelques années, du site internet. Voilà qui est fait.

Je partage, tu partages, nous partageons l'actualité...Avec Facebook, l'espace de communication s'élargit, devient plus interactif, plus collaboratif. La ligne éditoriale du journal  ne change pas, ses valeurs non plus.

Il s'agit toujours d'informer au plus près et au plus vrai d'une réalité locale – celle de la région viticole des Charentes - qui nous passionne au quotidien.
 

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 15 sur 79
Précédente
54.jpg14.jpg44.jpg19.jpg51.jpg25.jpg47.jpg36.jpg48.jpg39.jpg42.jpg50.jpg12.jpg26.jpg35.jpg21.jpg43.jpg60.jpg58.jpg15.jpg20.jpg01.jpg02.jpg46.jpg16.jpg29.jpg03.jpg05.jpg49.jpg37.jpg24.jpg40.jpg55.jpg53.jpg10.jpg28.jpg52.jpg23.jpg08.jpg13.jpg11.jpg32.jpg22.jpg45.jpg06.jpg59.jpg27.jpg33.jpg30.jpg57.jpg61.jpg56.jpg18.jpg31.jpg34.jpg07.jpg09.jpg17.jpg38.jpg41.jpg04.jpg

www.vindepayscharentais.fr

Facebook
Archives

Tapez un ou plusieurs mots-clés


Flash Infos
Toutes les infos
Dernier numéro
N°1154 - Avril 2014
Commander

www.cognacsummit.com