Flash Infos
Guide de la vinification 2020 : Suivi de maturité 
Des effets parcelles et terroirs très marqués
10 septembre 2020

Les raisins du millésime 2020 ont commencé leur cycle de développement dans un contexte extrêmement humide et le terminent dans un environnement de fort ensoleillement et de sécheresse. Rien n'a été facile et les souches ont vécu trois d'excès d'eau suivi de trois mois de « régime sec ». De telles circonstances ont engendré une grande précocité et vont avoir une incidence forte à la fois sur le niveau de productivité et la structure qualitative des vins.

  vignes malmenees et resistantes et une maturite 2020 tres heterogene.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis deux mois, les fréquentes situations de stress hydrique ont perturbé le déroulement de la maturation qui s'avère très hétérogène. Des parcelles en grande souffrance côtoient des îlots peu impactés par le manque de pluie. Au sein de beaucoup de propriétés, des vignes se sont littéralement bloquées et « mises en veille » alors que d'autres ont continué leur cycle de maturation presque normalement.

Les vinificateurs vont être confrontés à une diversité d'états de vendange qui complique sérieusement les réflexions pour piloter la récolte et les vinifications. L'organisation des chantiers de récolte sera complexe pour arriver à cueillir des raisins ayant une maturité la plus équilibrée possible dans leur contexte de terroir. Les effets parcelles et entretien du vignoble sont très marqués. Le potentiel de maturation de la récolte va être très diversifié et pas facile à appréhender. On peut penser que de nombreux lots de vendanges présenteront de forts TAV potentiel et aussi de faibles niveaux d'acidité et un bon état sanitaire.

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 4 - 4 sur 28
Toutes les infos
Dernier numéro

N°1228 - Juin 2020


Sommaire
Editorial  L'été clé, hétairie: UGVC, rendements, taxations, tourismeChronique Littéraire  Laurent Izard, La France vendue à la découpe, Éditions de l’Artilleur, 2019.Vie professionelle  Les vins charentais poursuivent leur mue  Unicoop développe une stratégie de conquête  Cyril de Héricourt, nouveau directeur général de l’UGVC  Hennessy, prise de parole de Laurent Boillot  Anthony Brun, entretien avec le nouveau président de l’UGVCProtection du vignoble  Le cycle de la flavescence dorée  Au cœur de la lutte contre la flavescence doréeTourisme  La liste serait trop longue…  Tusson  Aubeterre-sur-Dronne  Saint-Savinien-sur-Charente  Le phare de Cordouan  L’ Hermione, un projet titanesque au service de l’histoire  Brouage  La Citadelle de Blaye  Les thermes de Cassinomagus  Le site des Bouchauds  Le site gallo-romain du Fâ  Un été en mode Charentes…Innovation  La Station Œnologique de Saintonge teste une nouvelle levure aromatiqueEntreprise  Pichonneau, une technologie de pompage unique et toujours actuelle
Précédente
51.jpg32.jpg43.jpg06.jpg55.jpg30.jpg38.jpg56.jpg21.jpg45.jpg24.jpg10.jpg48.jpg39.jpg36.jpg13.jpg37.jpg11.jpg42.jpg01.jpg08.jpg33.jpg49.jpg05.jpg03.jpg34.jpg02.jpg40.jpg16.jpg47.jpg04.jpg17.jpg60.jpg59.jpg09.jpg23.jpg26.jpg53.jpg61.jpg44.jpg58.jpg18.jpg31.jpg41.jpg15.jpg52.jpg50.jpg22.jpg46.jpg20.jpg28.jpg12.jpg07.jpg29.jpg35.jpg25.jpg14.jpg27.jpg19.jpg57.jpg54.jpg
trialfr2_168x267_avril_2020-168x267_px.gif
Boutique

Commandez les anciens numéros du Paysan Vigneron

Commander

Facebook
Archives

Tapez un ou plusieurs mots-clés


www.cognacsummit.com